Wiki Te deum pour un massacre
Advertisement

Attention, cette page est destinée uniquement aux maitres de jeu ![]

Scénario pages 438-484 de Te deum pour un massacre - Livre 2. Téléchargeable ici.

1. Personnages :[]

1.1. Camp des réformés[]

Lazare Fricot : libraire rue de la Grenette. Fréquente Bartholomé Quinquenet. Emploie Gaspart Courrière comme typographe.

Bartholomé Quinquenet : négociant de soie organisant des offices réformées.

Jean Caussenave : émissaire secret de Genève. Loge chez Bartholomé Quinquenet.

Simon de L’Étang : homme de main de Jean Caussenave. Loge chez Bartholomé Quinquenet.

Révérend père Martin Courrières : curé de Saint-Serge.

Gaspard Courrières : neveu du révérend père Courrières. Typographe de Maitre Fricot.

Louis-André de Loubens, comte de Villeroux : prétendant à la main d’Agrippine dans le but caché de conclure une alliance avec le baron de Sanceny.

Pierre Morimont : homme de main de M. de Loubens. Doit la vie à César.

Antoine de Bourbon, roi de Navarre : a envoyé le comte de Villeroux pour conclure secrètement une alliance avec le baron de Sanceny.

César de Sanceny : fils cadet du baron de Sanceny cachant son adhésion à la réforme à sa famille. A sauvé la vie à Morimont.

1.2. Camp des catholiques[]

Théodore Coqueret : poète perçu comme réformé. Loge chez Lazare Fricot.

Maximilien-Hercule Plessans, baron de Sanceny : lié au duc de Guise. Loge à son hôtel de la Rigaudière.

Duc François de Guise : Essaye de s’implanter dans la région par l’intermédiaire du baron de Sanceny.

Agrippine de Sanceny : fille du baron de Sanceny.

François-Donatien de Sanceny, chevalier : fils ainé du baron de Sanceny.

Antonia de Sanceny : 2e épouse du baron de Sanceny.

Éliette : servante des dames de Sanceny.

Guillemet : valet du baron de Sanceny.

Thomassin Toulet : intendant du baron de Sanceny.

2. Scènes :[]

Scène 1 : altercation dans la rue résolue par Théodore Coqueret

Scène 2 : visite imprévue du compte de Villeroux à l’hôtel de la Rigaudière

Scène 3 : assassinat de Théodore Coqueret

Scène 4 : enquête chez Lazare Fricot

Scène 5 : assassinat du père Courrières

Scène 6 : escorte de Gaspard Courrières

Scène 7 : attaque de l’hôtel de la Rigaudière par Morimont

3. Annexe :[]

Poème de Pierre de Ronsard (Les amours de Cassandre, 1552) que s’attribue Théodore Coqueret


Comme un Chevreuil, quand le printemps détruit

L’oiseux cristal de la morne gelée,

Pour mieux brouter l’herbette emmiellée

Hors de son bois avec l’Aube s’enfuit,

Et seul, et sûr, loin de chien et de bruit,

Or sur un mont, or dans une vallée,

Or près d’une onde à l’écart recelée,

Libre folâtre où son pied le conduit :

De rets ni d’arc sa liberté n’a crainte,

Sinon alors que sa vie est atteinte,

D’un trait meurtrier empourpré de son sang :

Ainsi j’allais sans espoir de dommage,

Le jour qu’un oeil sur l’avril de mon âge

Tira d’un coup mille traits dans mon flanc.

Advertisement